Vous êtes sur 107.7

Vous êtes sur Radio Trafic, 107.7. On revient sur l’A30, et le piéton, à hauteur de Venciene, qui frappait vos véhicules avec une barre de fer, rappelez-vous nous vous recommandions la prudence. Eh bien, la gendarmerie signale que le piéton a été fauché avant l’intervention des services, c’est ça Yannick ? — Oui, tout à fait, le piéton a été fauché, il n’y a donc pas eu vraiment de perturbation et le trafic est redevenu fluide, voilà vous circulez normalement sur l’A30. — Et sur l’ensemble du réseau ? — Alors, on va nuancer, on a une partie nord qui roule bien, sauf toujours la coupure à hauteur de Niort perturbée par les combats entre gangs de la route et forces gouvernementales, mais tout cela reste je dirais habituel et ne présente pas de problème pour vous qui écoutez Radio Trafic. En revanche, au sud… — C’est plus compliqué. — Oui, on a quMad max Franceelques points noirs, Bison Futé signale une journée rouge dans le sens de l’exode. Vous payez à trois péages spontanés actuellement à Bordeaux, Nice. Alors, je rappelle les consignes, vous payez et déposez votre réclamation à votre agence Racket Emploi la plus proche. Ne tentez pas, hein, de vous faire justice vous-même, bien sûr, ne faites pas comme ce conducteur qui a essayé de forcer un barrage lundi et qui a été abattu sur place. — Et dans le Bassin parisien ? — Eh bien, vous roulez normalement à Paris et périphérie, ce qui s’explique en partie avec le blocus opéré par les troupes d’occupation. — Merci, un point complet dans 1mn. »

Cliquez like ci-dessous

22 réflexions au sujet de « Vous êtes sur 107.7 »

  1. Evidemment ceci n’est qu’une fiction qui pourrait pourtant advenir… évidemment cela ressemble aussi à la réalité des informations dégueulées sur tous les médias à tel point que la mort d’un homme est devenue aussi banale que l’écoute d’un nouveau tub de Madonna!
    Mais si j’ai cessé d’écouter les infos à la télé… ou de lire la presse quotidienne, j’ai plus envie de nourrir mon cerveau avec de bonnes nouvelles! Rien n’est anodin!
    Comme l’enseigne Napoléon Hill: « Nous attirons ce à quoi nous pensons le plus souvent »
    Je reprends le premier qualificatif d’Oria: « surprenant »!
    Je ne partage pas le 2e.

    Répondre

    1. Cette nouvelle relate le quotidien de nombreux pays du monde. Elle a le mérite de faire prendre conscience que ce qui se passe ailleurs peut se passer ou se passera chez nous.

      Répondre

  2. C’est une nouvelle d’anticipation de ce qui existe déjà et devrait s’amplifier à l’avenir : la violence comme seul moyen d’expression au sein de la société.
    Cela me rappelle le film Mad Max, au scénario apocalyptique, où l’unique voie pour survivre est d’appartenir à des gangs ultraviolents où l’homme est rendu au stade bestial.

    Répondre

  3. « Perpétuer la haine et générer les peurs est un crime contre l’humanité. Pour une fois j’en appelle à la raison même raisonnante. »
    Sœur Emmanuelle
    Et mère Térésa l’avait bien compris au point d’affirmer: « Ne m’appelez pas pour défiler contre la guerre, si vous défilez pour la paix appelez-moi. »
    Comme toi je me suis révolté, comme toi j’ai dénoncé, comme toi sans doute j’ai signé des pétitions de toutes sortes!
    J’ai compris depuis peu que tout ce que nous émettons est une vibration qui se propage instantanément et attire aussi vite toute vibration similaire.
    Visiblement ces 2 femmes, Sœur Emmanuelle et Mère Térésa, avaient bien compris la puissance de leur vibration d’amour au point de pouvoir déplacer « des montagnes » d’oppositions et d’obstacles pour venir en aide au plus grand nombre.
    La fin de ce Monde, annoncée entre autre par le calendrier Maya est bien en route!
    Elle n’est pas la fin du monde, mais la fin d’un monde que nous pouvons chacun transmuter par l’élévation de notre conscience et par-là même l’élévation de notre vibration.
    J’en reviens à la citation de Napoléon Hill dans le 2e livre qui a changé ma vie:
    « Nous attirons ce à quoi nous pensons le plus souvent »
    Cette phrase contient un secret si puissant qu’il peut et doit changer l’Humanité, à commencer par soi-même.
    La volonté de ceux qui dirigent le monde n’est pas la santé, pas la paix, pas l’amour!
    En propageant des fictions de guerre nous donnons de la consistance au processus de création de la guerre! Nous alimentons toutes ces pensées de haine et de violence à travers le monde.
    En modifiant simplement notre seule pensée nous pouvons alimenter chaque personne qui nous entoure (et Internet peut attirer beaucoup de monde) d’un message de paix et de sérénité qui va modifier peu à peu l’angle de vision du monde de chacun.
    Il ne s’agit pas de nier l’évidence… juste de remplacer ce que certains voudraient nous imposer, par notre propre vision de notre réalité!
    La puissance de notre pensée est si créatrice que ceux qui nous dirigent ont bien compris qu’en l’alimentant jour après jour au travers des médias ils peuvent nous dominer à chaque instant… et ils y sont pas mal parvenus!
    Nous avons le choix:
    -continuer à être dominés tout en croyant être libres par nos révoltes (bien encadrées)!
    -changer notre façon de penser, donc d’écrire, donc de parler, donc d’agir…
    et voir changer le monde tout autour de nous.
    Il y a 10 ans encore j’aurais pu passer pour un illuminé…
    Des milliers de personnes de tous bords s’ouvrent à cette conscience!
    Il n’est plus question de religion ou de secte… juste d’une prise de conscience.
    Je pourrais citer des grands noms, vous trouverez tout cela sur Internet: à chacun de se faire sa propre opinion en toute liberté… de conscience.
    Et si vous voulez quelque piste, je répondrai volontiers à toute personne qui veut me contacter au travers de mon site (en attendant de créer un blog plus approprié à ces conversations).
    Amicalement.
    Jean-Noël

    Répondre

  4. Je viens d’arriver sur le blog et je vais m’y remettre si j’ai un peu de tranquillité toutefois!
    Jean-Noël vous avez cent fois, mille fois raison!
    Ce n’est pas une appréciation en l’air, j’en ai fait la remarque bien des fois. Cependant j’avoue ne pas avoir encore rencontré Napoléon Hill. C’est dans mes projets d’aller voir …
    Merci encore!
    Cher auteur ,je pense que Jean-Noël est un magnifique accompagnateur…et celà me fait plaisir de vous voir en si bonne compagnie… L’expérience,la réflexion vont nous permettre d’avancer…pas les films d’horreur.

    Répondre

    1. Napoléon Hill. Je comprends. Le rayon  » Développement personnel » est de plus en plus important dans nos librairies. Je ne vais pas particulièrement puiser là et c’est pourquoi Napoléon Hill était un inconnu pour moi. Je vais voir, il est sans doute à la base de pas mal de pistes.
      Par contre j’ai suivi des stages de techniques de relaxation, Balint et quelques autres de psychodrame, animés par des gens responsables. Si je peux me permettre, je voudrais dire ici,de ne pas se contenter de lire des bouquins de développement personnel mais d’aller vers une pratique. Il y a la question du prix, c’est certain, mais les praticiens sérieux ne sont pas forcément les plus chers!

      Répondre

  5. La nouvelle de Rémy ainsi que l’actualité m’inspire cette nouvelle par une douce après-midi d’été :

     » Lorsque je revins sur mes pas ils étaient tous morts. J’entendais des cris, des hurlements près de moi sans savoir d’où ils venaient. Je ne sais si c’est moi ou une autre qui les a tués. Je me doutais que quelque chose ne tournait pas rond mais je ne savais trop quoi. Une brume violente s’installa sur mon regard. Et puis plus rien le noir total.

    Lorsque je me réveillais j’étais à l’hôpital. Une infirmière me confirma ce que dont je me doutais. Des policiers étaient installés à l’entrée de ma chambre. J’avais tué l’après-midi même neuf personnes. Ils étaient à l’entrée du cinéma à patienter pour acheter leur billet. Je ne comprenais pas ce qui s’était passé.

    Je me souviens d’avoir dérobé l’arme de mon oncle et des balles. Je suis sortie de chez lui et me suis directement dirigée vers le centre commercial. Puis je me suis arrêtée devant le cinéma pensant que je pourrais aller voir un bon film. Brusquement j’ai sorti l’arme et j’ai tiré à bout portant sur des gens : 6 coups. Puis je l’ai frénétiquement rechargé et j’ai encore tiré 3 fois.

    Ensuite je me suis retrouvée là sur ce lit. J’avais donc vraiment tiré. Tout ceci était bien réel. J’allais finir mes jours en prison ou sur la chaise électrique.

    J’avais à peine 21 ans. Le médecin qui me suivait j’avais confiance en lui. Mais c’était un mauvais docteur. J’aurais dû me méfier et en prendre un meilleur. Pourtant c’est l’université qui me l’avait conseillé.

    Pour ce charlatan la vie continue mais pour eux et pour moi c’est fini. « 

    Répondre

    1. Jean-Noël,

      J’aime beaucoup cette philosophie…Ou cette religion d’ailleurs. L’origine en est le chamanisme amérindien, non ?

      Oria,

      Pourquoi est-ce que le médecin serait un charlatan ? La médecine est-elle une science exacte ? L’erreur n’est-elle pas humaine ? Pourquoi ne pas accepter ? Ceci est arrivé parce qu’il devait en être ainsi ?
      Peut-être le médecin va-t-il être dévoré par la culpabilité ?

      Répondre

      1. Bonjour Viviane,

        Les médecins ont de très bonnes assurances pour pallier à toutes formes de procets. Donc je ne m’inquiète pas pour ce médecin. Seulement je pense que si le jeune homme qui a tué des gens à l’avant-première du dernier Batman aux USA avait eu un bon médecin ceci ne serait sans doute jamais arrivé. Pour lui et ses victimes, c’est terminé. Le médecin n’aura jamais à prendre ses responsabilités.

        Pourquoi un conducteur de train qui fait une erreur humaine et fait dérailler le train est condamné si l’erreur est humaine. Idem pour un pilote d’avion. Un médecin doit prendre également ses responsabilités ou alors il ne choisit pas un métier qui en comporte d’importantes.

        Enfin le parallèle avec la violence humaine comporte des aspects qui ne sont pas si évidents et qui méritent d’être creusés dans tous les cas.

        Je ne voudrais pas être ce jeune homme qui a confié sa santé à un médecin et qui a fichu sa vie et celles d’autres personnes en l’air alors qu’il est si jeune. En ce domaine il m’est difficile d’être fataliste et de me dire de toute façon cela se serait produit dans tous les cas.

        La médecine ne doit en aucun cas être remise en question où les erreurs humaines doivent-elles être reconnues et permettre d’avancer ? Au moins que ces gens ne soient pas mort pour rien et que ces tueries puissent cesser un jour dans la mesure du possible.

        La violence en général devraient cesser : utopie, idéal, illusion, rêverie ? Pour moi c’est bien de tendre vers cet idéal. Personnellement je pense qu’y réfléchir est important et permet de mieux l’appréhender.

        Répondre

  6. Le chamanisme amérindien ne s’accompagne t-il pas de prise de drogues? Une recherche personnelle peut -elle se faire avec de tels risques? Nous sommes sur une drôle d’autoroute! Tous nous voudrions tellement être ailleurs que nous ne savons plus par quel
    chemin passer! Le chemin de la politique est pour certains une solution, d’autres le rêve, d’autres restent immobiles et pensent ne plus bouger….Viviane, avez vous une pratique du chamanisme amérindien?

    Répondre

    1. Paul,

      Pratique du chamanisme indien, moi ? Non. Mais j’en connais un peu certains « thèmes ». Par exemple que tout ce qui arrive à la Terre arrive aux fils de la Terre » ( ceci avant le nucléaire, et la pollution). J’aime beaucoup aussi que  » tout est conscience » ( y compris les animaux, végétaux ).
      Cette notion de création par le rêve qui fait que ce qu’on pense, parle devienne réalité me semble faire partie de cette philosophie ou religion.
      En parlant, pensant le mal, en fait, on lui donne vie.
      Mais je ne pense pas que ça ait à voir quelque chose avec les mayas. Je crois que c’était plus les indiens d’Amérique du nord. Je crois…parce que je n’en sais pas grand chose.

      Ceci dit, j’ai des amis « New Age » qui participent à des stages ou on prend des substances hallucinogènes pour connaître son animal totem ( ces stages sont organisés au Mexique). Il y a aussi des stages pour connaître ses vies antérieures.Et d’autres moins farfelus…
      C’est surprenant, mais quand ils me racontent leurs vacances, je trouve que c’est beaucoup plus rigolo que de s’étendre sur une plage.
      Quant à mes amis…ils sont bien intégrés dans la société et conscients de nos multiples égarements. Ce ne sont pas des « paumés » mais plutôt des « intellectuels ».

      Répondre

      1. -Alors Coco ça s’est bien passé chez Viviane?
        -OUi, on a fait ramadan.
        -Et l’auteur? Il est plus là?
        -Je l’ai aperçu prendre l’autoroute,quoiqu’on en dise on s’en sort toujours,puis on prend les jolis chemins ..
        -Alors on dit ce qu’on veut?
        -Comme d’habitude,selon ses moyens!
        -Tu sais Oria n’a pas voulu jouer avec moi!
        -Si elle savait qui tu es vraiment, elle aurait bien voulu!
        _C’est quoi ces vibrations?
        -Rien de grave, au contraire, c’est Jean-Noël.
        -Il est fâché l’auteur?
        -Mais non! C’est un bon garçon!
        -Qu’est-ce qu’on fait donc?
        -Toi la confiture de prunes et moi je relis Gide.

        Répondre

        1. Bonjour Petit Singe,

          Ce n’est pas vrai que tu as fait ramadan chez moi !!!! Je t’ai vu boire et manger en cachette…Mais, rassure-toi…La soumission, fusse à Dieu, ce n’est pas pour toi, je le sais bien..
          Bises.

          Répondre

  7. Il y avait du monde sur cette promenade, et chacun y allait de sa petite chanson!
    Faut-il laisser le passé dans l’oubli? Faut-il y revenir avec nostalgie?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *