Bienvenue sur le site Roman, livre

maxroman-livreJe compose, au gré de mes humeurs, des nouvelles, des histoires, des billets pas plats et des papelards. Papelard vient de papel, le papier, qui est plat. Notez qu’un billet, lui, ne devrait pas l’être puisque le mot vient de bille, signifiant tronc. Comment, de l’un, on est passé à l’autre, c’est ce que je vous demande de découvrir par vous-même, ayant d’autres chats à fouetter.

Il faut que je vous fasse un aveu. J’ai besoin d’air, de respirer. Alors, allez donc découvrir les diverses nouvelles que j’ai écrites un été qu’on m’a lancé un défi, et que, bien sûr, j’ai relevé, sous le pseudo d’Indiana. Il s’agissait d’écrire écrire une nouvelle par jour en moins de 1.500 caractères. C’était sur le site fulgures.com, qui entretemps s’est dissout. Je crains de les avoir dévastés, mais je plaide non-coupable.

En attendant, c’est de ce défi qu’est né ce site.

90 jours. C’est ce que dura ce marathon. Pendant ce temps, que croyez-vous, pas de télé, pas de pari mutuel urbain, privé de polo et de vol à voile, et pourtant la vie continue, il faut se soigner, se nourrir, aller aux bains, faire des apparitions au Royal Yachting Club, faire ses discours à l’académie… et après ça, vous n’avez pas 5mn à vous.

Ces nouvelles sont ici. Pour découvrir le bonheur de faire ces lectures, puisqu’apparemment vous reculez devant l’idée de lire un vrai gros roman, qu’avez-vous à faire ? Rien, simplement remplissez le formulaire ci-contre (à droite ->). Tout le reste, c’est moi qui l’exécute et c’est un peu plus compliqué. Le plus beau, c’est qu’en ayant qu’un formulaire à remplir, les gens se plaignent. Vous ne recevrez pas de spam et je ne vous inonderai pas non plus de messages, mon temps valant mieux que ça (vous n’aurez qu’à en juger à ce que racontera ma pierre tombale). Si vous vous tenez bien, je vous ferai peut-être part de la parution de mes livres. Profitez-en, bien d’autres qui ne sont plus de ce monde et des vivants qui ne seront jamais du mien le regrettent amèrement.

Si vous souhaitez laisser un commentaire, munissez-vous de votre meilleure orthographe, d’une phrase décente, d’idées neuves. Les lieux étant sacrés, je n’admettrai aucune pensée trop courte.

Et tout cela, à quoi ça sert ? A changer un peu la face du monde. Si, si. Pourquoi donner de belles choses ?
Parce que les belles choses changent les personnes. Et les personnes changent le monde en l’observant.
Mécanique quantique.
La beauté, la vérité, la grandeur sont ferments de beauté, de vérité et de grandeur.
Notre regard change l’objet observé. Si vous décidez d’emblée que l’objet observé est mauvais, ignoble, alors il le sera de plus en plus, et c’est bien ce regard qui triomphe en Occident, suicidaire. Mais si vous observez l’Histoire ou l’Homme de manière bienveillante, alors vous changez l’objet et vous créez de la bienveillance. L’objet observé change en fonction de l’observateur. Voilà ce que révèle la mécanique quantique. Ou du moins révèle à nouveau car nous l’avons toujours su, l’Egypte déjà disait quel était notre pouvoir. Voici une infirmière souriante, dévouée, patiente, qui entre dans la pièce des infirmes et des blessés de guerre. Rien qu’étant telle, elle sauve et améliore les patients. Une autre intervient, irascible, méchante, et il y a davantage de morts. On a conduit des expériences semblables sur de simples plantes. Les résultats sont édifiants. Donc: amenez des louanges et des bienfaits, dites quelles merveilles l’Homme a pu accomplir contre les fatalistes et les accablés, et vous changerez ce monde. Car les pouvoirs néfastes souhaitent, eux, que le discours de mort se répande. Allez-vous leur donner raison ?

1comment
Nilou

Merci pour tous les textes et les nouvelles que j’ai reçu régulièrement sur ma tablette, ils vont me manquer !
Je souhaite, et je ne suis pas la seule, pouvoir lire un jour prochain la seconde partie du siècle des hommes sans Dieux.
Bien amicalement.

Reply
Click here to add a comment

Leave a comment: